Langues

  • fr
  • en

avis des visiteurs


La Chapelle

Construction octogonale de la fin du 18ème siècle, la décoration actuelle date de 1830. La menuiserie de l'autre côté est presque identique, seule une demi-tourelle rajoutée en 1830 les diffèrent.

L'aménagement de la chapelle a été réalisé par Guillaume de Champagné, l'arrière grand-père d'Alain, représenté sur les deux vitraux identiques avec sa femme : Marie-Anne de Bonneval. En dessous, la devise des Champagné "Mori Malo Quam Foedari" que l'on peut traduire par "Mieux vaut mourir que trahir".

Mosaïque jaune et bleue sur le sol portant les hermines de Bretagne des Champagné et les fleurs de Lys, symbole de la royauté française, nous sommes ici au commencement des marches de Bretagne.

La chapelle contient une collection impressionnante de reliques, plus de 1000. La soutane dans la petite chapelle de droite a été portée par le pape Pie IX.

 

Dans les 4 tourelles, un vitrail représentant l'un des quatre évangélistes : dans la sacristie, Saint-Luc - dans le confessionnal : Saint-Matthieu - dans la chapelle à gauche de l'autel : Saint-Jean.

Les 2 chapelles autour de l'autel sont des chapelles funéraires puisque trois personnes y sont enterrées : Amicie de la Grange qui était la mère d'Alain de Champagné avec son fils Juhel, mort à 3 ans ainsi que le frère de l'actuel propriétaire, décédé en 1949.

La chapelle est aussi dédiée à la Vierge Marie, partout des couronnes avec un A et un M entrelacés, pour Avé Maria. La grande vierge à l'enfant dans la demi tourelle au dessus de l'autel est éclairée naturellement par un carreau dans la toiture. Enfin, la chapelle est consacrée, on y célèbre la messe plusieurs fois par an.

 
 

chapelle 1
 
chapelle 2
 
 

Vision à 360 degrés
Déplacement (droite et gauche) à l'aide de la souris,
en cliquant sur l'image dans le sens de direction souhaité.
Réalisation Jean-Charles DRUAIS

 

chapelle (grande)